Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

L'église

Publié le par patrice




 
L'église de Montamel est sous le vocable de Notre Dame de L'Assomption. Son plan figure la croix latine, avec le choeur à l'est, la nef et la principale porte d'entrée à l'ouest, et une chapelle dans chacune des deux autres branches de la croix; celle du nord est dédiée à la Sainte Vierge, celle du sud à Saint Joseph.

D'un côté de cette première chapelle est placée la sacristie, dont la porte communique avec le sanctuaire; de l'autre, prés de la deuxième porte d'entrée, se trouve un espace rectangulaire voûté qui contenait une troisième chapelle, où était disposés les reliques de Saint Roch. Autrefois ces reliques attiraient un certains nombre de pèlerins.

Dans l'intérieur de l'église, on remarque un assez bel autel en marbre blanc, deux vitraux et quelques fresques d'une époque récente. En outre on y voit un vieux tableau représentant La Mort De Saint Louis. La tradition rapporte qu'il a été donné par un des membres de la famille Durfort, seigneurs de Laroque Montamel. Au bas de ce tableau se trouve en effet les armoiries de cette maison, surmontées d'une couronne ducale, ce qui indique qu'il est postérieur à 1689, car les lettres parentes de duc furent délivrées cette année là seulement à Jacques-Henry de Durfort, de la branche aînée.
    

 
__________________________________________






____________________________________________
 
Sur le milieu du transept s'élève le clocher, construit vers 1855. Il est de forme quadrangulaire avec une ouverture en plein cintre dans la façade. Avant l'érection du clocher, deux des trois cloches que possède la paroisse, étaient suspendues dans deux ouvertures pratiquées dans ce but au pignon de la façade principale de l'église, et la troisième était placée à l'intérieur.

Les diamètres respectifs de chacune d'elles sont de 47, 62,83 centimètres, et leurs inscriptions en commençant par la plus petite:


IHS MARIA SANCTE MARTIALIS ORA PRO NOBIS DE LIZIERES 1624*

AD ANNVNCIANDVM MANE MISERICORDIAM TVAM ET VERITATEM PER NOCTEM TVAM PSAL 91L 1620.

SCTA MARIA SANCTA BARBARA ORA NOBIS QVI DAS NIVEM SICVT LANAM. NEBVLAM SICVT CINEREM SPARGIS MISERERE NOBIS 1683 PARIN N JEAN DE GIRONDE SECNIEVR DE  MONTAMEL MARINE N BARBE GENEVIEVE DE SAREBOIS DAME DE LA ROQUE.


Que l'on peut essayer de traduire:

JESUS MARIE SAINT  MARTIAL PRIEZ POUR NOUS FAIT A LAZIERE 1624

POUR ANNONCER  LE MATIN TA MISERICORDE  ET  TA VERITE  PENDANT  LA NUIT  PsAUME 91 L 1620.

SAINTE  MARIE SAINTE  BARBE  PRIEZ POUR NOUS.  VOUS QUI DONNEZ LA NEIGE ET LA LAINE, VOUS QUI REPANDEZ    LA NUEE ET LA CENDRE  AYEZ  PITIE  DE  NOUS 1683.  PARRAIN  LE NOBLE  JEAN DE GIRONDE SEIGNEUR  DE  MONTAMEL MARRAINE NOBLE  BARBE GENEVIEVE DE SABREVOIS DAME DE LAROQUE.


* Cette cloche,  Ste Barbara, a appartenu au couvent de Lazière. Ce couvent  fondé en 1272 par Barthélemy  deRoux évêque de Cahors, dépendait de l'abbaye de Layme appartenant aux religieuses de l'ordre de Citeaux.


 


Ste Barbara
 

monographie 1880

 

Le cimetière est contigu à l'église du côté nord, la partie sud a été depuis longtemps transformée d'abord en place publique, puis en jardin et s'étendait jusque devant la porte du presbytère. Ici était le lieu de repos des riches, là celui des pauvres.

Avant la Révolution, l'église servait aussi de sépulture à prés de la moitié des personnes de la paroisse et en particulier aux seigneurs et à leurs familles.

 

Comme quelques parties de l'église ont été ajoutées ou modifiées postérieurement à sa fondation, qu'on voit le style ogival à côté du roman, il n'est guerre possible de préciser l'époque de sa construction. Toutefois l'absence de voûte primitive à la nef, l'arc en plein cintre seul employé dans les anciennes parties, les nervures de pierre de taille qui renforcent les voûtes d'arête, font supposer que cet édifice remonte au XII siècle.

 

Autrefois l'église de Montamel n'était ni prieuré, ni archiprêtré, mais comme aujourd'hui simple succursale.

La paroisse a toujours eu les mêmes bornes. Outre la commune, elle comprend les hameaux de Loubières (Peyrilles), Ménanerie (St-Germain) et une partie de celui des Moulins de Cassel (Lamothe Cassel) en tout sept ou huit maisons. Cependant la partie de territoire à Ussel en 1826 n'appartient pas à la paroisse de Montamel.

Elle est desservie depuis 1871, par M. l'abbé Delcros Jean.

 

 

Voir les commentaires

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>